Jérôme Angot

Artists Management

Site logo
Emmanuel Plasson

Emmanuel Plasson

Chef d'orchestre

Profil

Ayant vécu depuis le tout début de ma vie dans un environnement musical de très haut niveau et ayant été violoniste dans différents orchestres pendant bon nombre d'années, j'ai acquis le sens de ce qu'un chef d'orchestre doit et ne doit pas faire avec ses musiciens.

J'ai une très haute éthique professionnelle, je suis passionné et exigeant pour mon métier.
Je suis aussi connu pour ma personnalité ouverte et engageante et je suis un bon communicateur.

 

Biographie

Emmanuel Plasson est considéré comme un des premiers ambassadeurs de la musique française dans une carrière éblouissante aussi bien dans le répertoire symphonique que dans celui de l’opéra. C’est en 1997 que Maestro Plasson fait ses débuts en Amérique du Nord, dirigeant le Royal Ballet du Covent Garden en tournée, y compris notamment quelques performances au Metropolitan Opera House à New York. Par conséquent, il a été immédiatement invité à être chef assistant au Metropolitan Opera lors des deux saisons suivantes (pour des productions de Manon et de Carmen).

La saison actuelle va le voir revenir au Royal Ballet de Londres pour diriger un programme mixte. Il dirigera également Il Trovatore de Verdi à l'opéra de Hawaii et deux productions avec l'opéra de Middlebury dont il est directeur musical depuis 2011.

La carrière de maestro Plasson l'a emmené autour du globe.

En Amérique du Nord, il a dirigé au Boston Lyric Opera – Lucie de Lammermoor –, New York City Opera – la Périchole (saluée par la critique) et Les Pêcheurs de Perles –,  New York Opera Society – Falstaff –, Opera Birmingham – Carmen et Samson & Dalila – Kentucky Opera – Romeo & Juliette et Cendrillon –, Minnesota Opera – Faust et Le Barbier de Séville –, Cincinatti Opera – Les Contes d'Hoffmann –, Montclair State University – Albert Herring –, Opera Company of Middlebury – La Traviata, Eugen Onegin, Thaïs, La Rondine, Madama Butterfly, L'italienne à Alger et Turandot –, Opéra de Montréal – Lakmé et Faust –.. Il a aussi travaillé avec les compagnies de Dallas, Orlando et Wolf Trap.

Ses engagements en Australie ont inclut cinq productions avec Opera Australia – Faust, Orphée aux enfers, Manon, Werther et La Traviata. Il a également dirigé Manon avec l'opéra de Melbourne. Maestro Plasson a aussi mené une production de Carmen avec l'opéra de Nouvelle-­‐Zélande. Il a dirigé les orchestres d'Adelaïde, Melbourne, Perth et Queensland.

Il a été réinvité deux fois au Ballet National du Japon pour le Cendrillon de Prokofiev et a aussi effectué un retour avec l'orchestre philharmonique de Nagoya.

Emmanuel Plasson a remporté le premier prix du concours international de direction d'orchestre Donatella Flick à Londres en dirigeant le Philharmonia Orchestra, ce qui a lancé ses débuts anglais. Il a ensuite été engagé par le BBC Philharmonic Orchestra, le BBC National Orchestra of Wales, le Royal Scottish National Orchestra, l'Ulster Orchestra, le Northern Sinfonia, le Royal Ballet du Covent Garden et en 2002, il a fait ses débuts avec Opera North dans un double programme: l'Enfant et les sortilèges de Ravel et Petrushka de Stravinsky.

D'autres engagements en Europe du nord ont inclut deux productions de Werther, une avec l'opéra royal de Suède et une autre avec l'opéra royal du Danemark. Il commence l'année 2012 a Bergen ou il dirige la création norvégienne de l'Etoile de Chabrier avec l'orchestre philharmonique de Bergen et l'opéra de Den Nye dans la production de Mark Lamos avec laquelle il a été associé au New York City Opera en 2010.

Maestro Plasson a aussi dirigé deux productions au Hamburg Staatsoper – La Fille du Régiment et Les Contes d'Hoffmann – Il est apparu avec les orchestres d'Aalborg, Aarhus, Prague, Brabants, l'orchestre de la Suisse Romande.

Dans sa France natale, il a dirigé l'ensemble orchestral de Paris, l'orchestre national du Capitole de Toulouse, l'orchestre régional de Cannes, l'orchestre national de Bordeaux et plusieurs productions au grand théâtre d'Avignon. Il a également été invité au Théâtre du Capitole de Toulouse pour diriger trois productions: Cendrillon de Massenet, le chapeau de paille d'Italie et Faust de Gounod. A l’Opéra de Toulon il a mené une production des Contes d’Hoffmann.
En Europe du Sud il a dirigé également l’orchestre symphonique du Portugal avec un programme d’œuvres de Berlioz, Liszt et Schumann et une production de Lucia di Lammermoor avec l’opéra de Catane en Sicile.

Emmanuel Plasson a commencé ses études musicales en tant que violoniste. Fils du célèbre chef d'orchestre français Michel Plasson, il a effectué ses études de direction d'orchestre à l'école Pierre Monteux dans le Maine aux Etats-­‐Unis et a continué à l'école de musique de Yale. Sa discographie inclut des enregistrements avec EMI et Dynamic Labels.